L'embonpoint

Un problème réel causant de graves conséquences

L'obésité chez nos compagnons à quatre pattes

Avez-vous remarqué que votre compagnon d'âge adulte est un peu grassouillet ?  L'expérience nous apprend que la grande majorité des gens sont incapables de déceler l'embonpoint de leur chien ou de leur chat. Et pourtant, selon certaines statistiques, un chat sur cinq aurait un surplus de poids. Et huit pour cent seraient carrément obèses.

Vous pouvez penser qu'il est mignon avec ses rondeurs, mais comme chez les humains, l'embonpoint de votre compagnon peut être la source d'une multitude de problèmes de santé. Votre médecin vétérinaire ne prend pas donc pas ce problème de poids à la légère. Permettez-nous le jeu de mots.

Dans le Rapport sur le bien-être des animaux au Canada (publié en 2011), les vétérinaires canadiens ont identifié le contrôle et la gestion du poids comme le plus important geste que les propriétaires d'animaux peuvent poser afin d'accroître la durée de vie de leur animal de compagnie. Il y a deux façons dont un animal de compagnie peut être en surpoids. En utilisant un système d'évaluation standard de 9 points, où 1 est émacié/maigre et 9 est massivement obèse, un animal est défini comme en surpoids avec une note de 6 ou 7 sur 9 et il est obèse lorsqu'il obtient une note supérieure à 7 sur 9 sur l'échelle. Les propriétaires doivent comprendre que ces animaux obèses s'exposent à des risques graves pour leur santé et que l'obésité comporte une liste d'effets néfastes qui est très longue.

  • Espérance de vie moins élevée de 15%
  • Arthrose et difficulté ambulatoire (5%  surplus de poids sur un animal a un incidence directe sur l'arthrose)
  • Diabète
  • Hypertension arterielle
  • Problème hépatique et cardiovasculaire
  • Risque plus élevé de cancer
  • Problème respiratoire surtout chez les races brachycéphales (boxer, Bulldog etc)
  • Problème de peau
  • Risque élevé de rupture de ligament croisé antérieur
  • Intolérance à l'exercice et la chaleur
  • Risques anesthésiques accrus
  • Problème gastro-intestinaux comme la constipation et les flatulences

Tous ces effets contribuent à raccourcir l'espérance de vie et compromettent la qualité de vie des animaux. Les animaux en santé et en bonne forme physique vivent plus longtemps, sont plus heureux et profitent davantage de la vie. Consultez votre vétérinaire pour savoir comment vous pouvez aider votre animal à conserver une bonne forme physique ainsi qu'une bonne note d'état corporel et un poids santé.